IMG_0638.JPG

NOTRE HISTOIRE

La Moutonnerie est née de la rencontre entre deux amoureux du tricot et d'une toison de mouton Ouessant offerte "par hasard" par un voisin.

La curiosité nous a poussé à découvrir le processus de transformation de la laine brute au fil, en passant par les étapes de lavage, cardage et bien sûr, du feutrage.

Rapidement nous est apparu l'envie d'adopter nos propres moutons, afin de pouvoir comprendre encore davantage les enjeux de l'industrie lainière française. Nous nous sommes alors lancés dans la créatrions de nos objets et accessoires en feutre de la laine de notre mini troupeau.

 

L'aventure de La Moutonnerie a donc vu le jour ainsi, portée par de belles rencontres de bergers, bergères, artisan.es, nous ayant transmis leurs savoirs. Notre troupeau est désormais composé des iconiques Gaïa, Fluffy et Jimmy.

NOTRE LAINE

Nous sommes heureux de voir notre projet grandir et nous espérons pouvoir vous communiquer nos valeurs que sont de promouvoir l'artisanat lainier français, et le respect animal. Notre mini troupeau ne fournissant pas assez de laine pour notre production, nous complétons notre stock par de la laine bretonne que nous allons chercher directement chez l'éleveur.

 

Les races nous offrant leur laine pour nos créations sont les moutons Ouessants et des Landes de Bretagne. 

Nous utilisons une cardeuse à rouleaux afin de mélanger nos différentes laines, et que nos créations comportent un peu de nos moutons dont vous suivez les aventures régulièrement sur nos réseaux sociaux. 

LA FABRICATION

Nos produits sont fabriqués à la main dans notre atelier breton.Le savon que nous utilisons est du savon de Marseille bio. Nous utilisons au maximum l'eau de pluie que nous chauffons au feu de bois.
 

Qu’est ce que le feutrage ?

Le feutrage est l’action de réunir des fibres de laine entre elles, permettant alors de donner un aspect épais et dense à la matière.

Pour feutrer la laine, nous avons besoin de 3 éléments combinés : du chaud, de la friction et du savon. L’ensemble permet alors d’assembler les fibres entre elles.

Le résultat de ces trois actions répétées permettra à la laine de produire une matière solide et homogène dont le résultat donnera des formes infinies, en vertue des limites de votre imagination.